Etape 0 : Le Cap Saint Charles est grandiose

C’EST LE GRAND JOUR   !!!

Point de départ d’America Extrema. La banquise n’est pas fondue, les ours ne sont pas partis au nord, le printemps est encore loin, mais le vélo ça réchauffe.

DCIM100GOPROGOPR0306.DCIM100GOPROGOPR0313.

 

DCIM100GOPROGOPR0320.

DCIM100GOPROGOPR0302.

Trois jours difficiles d’auto-stop pour avancer de seulement 450 km.

Les portes du Grand Nord ont été dures à ouvrir.

Tout s’est arrangé le troisième jour, où j’ai pu avancer de 300 km. Le hasard des rencontres m’a mené jusqu’à la porte de Gerald, habitant de Lodge Bay, à 20 km du cap Saint-Charles. Il m’a accueilli chez lui comme si j’étais attendu. Il m’a prêté des raquettes et des vêtements d’hiver, et, en motoneige, m’a montré le chemin pour aller jusqu’au cap. Je suis revenu seul, en raquettes, dans un décor fabuleux chargé d’une incroyable puissance émotionnelle.

Je n’avais pas prévu que la neige soit aussi présente (encore un mètre de neige) et les dix jours à venir s’annoncent inconfortables, surtout pour passer les nuits dehors. Mais peu importe, je suis si heureux que l’expédition ait enfin commencé.

Pour l’heure, je passe une deuxième nuit au chaud, chez Gerald. Je repartirai demain matin, sur mon vélo.

Partager l'article
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.