Eurotopia

EUROTOPIA

Car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu.

1 Corinthiens 3:19

 C’est le nom d’un rêve qui a germé en 2015 dans les terres nord-américaines au cours de l’expédition America Extrema. Je ployais alors sous le poids d’un gros sac à dos contenant moult équipements et des rations de nourriture qui me ralentissaient. Tout au long de ces 15 mois d’aventures je n’ai cessé d’entendre une petite voix intérieure qui m’encourageait à faire davantage confiance en la vie et à me délester de mes impedimenta. Tant et si bien qu’aujourd’hui, je souhaite partir à l’aventure avec rien : sans chaussures, sans argent et sans aucun équipement. Avec rien ou peut-être devrais-je dire avec tout, tant le corps humain est capable de prodiges sans l’aide d’artifices, tant la coopération qui est dans notre nature peut créer des merveilles. Par ailleurs, voyager dans le plus grand dépouillement est une manière personnelle de célébrer la vie, de montrer ce que l’on peut faire avec ce que nous avons de plus précieux et que pourtant nous malmenons si souvent : notre véhicule terrestre. Cette démarche atypique est pour moi un cri de joie et de liberté !

Partir sans rien est un acte de foi en la vie. Car si je peux traverser l’Europe sans rien, c’est bien que l’on peut avoir confiance en l’humain.

Ce voyage sera donc une Initiation. Par la vulnérabilité dans laquelle je vais me positionner volontairement, les conditions idéales seront réunies pour que j’expérimente au plus profond de mon être la philosophie de vie hygiéniste (je donne une définition ici : “C’est quoi l’hygiénisme ?”) à laquelle je m’essaye depuis 5 ans. En effet, en l’absence de toute échappatoire pour l’esprit (comme un livre ou un téléphone) je n’aurai d’autre alternative que de regarder la réalité en face sans la fuir par le divertissement. En l’absence d’argent et de tout équipement, je n’aurai d’autre possibilité que d’être dans la confiance absolue en la vie et dans l’acceptation profonde (càd corporelle) de tout ce qu’il m’arrive. En fin de compte, ma seule solution pour mener à bien ce voyage sera de résolument lâcher prise et vivre la pleine acceptation… C’est cet état que je souhaite connaître au cours de mon voyage !

Crédit photo : Charlotte Rebet JSL
Crédit photo : Charlotte Rebet JSL

Comme si les règles du jeu que je m’imposais pour voyager n’étaient pas suffisamment contraignantes, je mangerai exclusivement des fruits (frais, séchés et à coque) et des légumes crus, que je quémanderai sur mon chemin, quitte à jeûner de temps en temps lorsque je n’en trouverai pas.  Cette nourriture vivante proviendra des poubelles, des rebuts de magasins ainsi que des dons. Nous vivons dans une société de l’excès comme on peut s’en convaincre dans cet article de www.touteleurope.eu :

Dans les Etats de l’Union européenne, l’essentiel de la perte a lieu dans les derniers maillons de la chaîne, à savoir la consommation. Dans les pays en développement, le gaspillage se concentre plutôt dans les premières phases de production, lorsque que le système de transport et de stockage est moins efficace. Ainsi, les consommateurs européens sont à l’origine de 53% des produits jetés devant la transformation qui y contribue à hauteur de 19%. A l’échelle européenne, environ la moitié des produits gaspillés sont des fruits et légumes, depuis le lieu de production jusqu’au domicile des particuliers. Les restes de repas et le pain sont les plus jetés après les fruits et légumes.

Je n’aurai donc pas le sentiment de vivre en parasite en demandant le gîte et le couvert chaque soir, d’ailleurs je rendrai volontiers des services en échange, comme faire la CRUsine. 😉

C’est dans l’optique de mettre en application ce mode de voyage apostolique que l’été 2018 je suis parti marcher 360 km en jeûnant dans les monts Mackenzie au Canada (voir la bande annonce de La Marche Sans Faim). Je sais maintenant que je suis capable d’avancer sur de longues distances sans manger et je me sens désormais en confiance pour traverser l’Europe en courant, sans chaussures, sans argent, sans sac à dos, et en mangeant exclusivement vivant

Une terre, un rêve : ainsi est née EUROTOPIA.

 

Le parcours : 3500 km en 4 mois

L’itinéraire d’Eurotopia sera presque exclusivement sur la vélo-route n°6 (qui s’appelle aussi la vélo-route des fleuves) que je prendrai à Monceau-les-Mines jusqu’à la mer noire en suivant le Rhin et le Danube. Puis je reviendrai par le même chemin mais en changeant de rive. Ce voyage va me faire passer par la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie et la Roumanie. Vous pouvez voir l’itinéraire exact en cliquant ici. Je marquerai un court arrêt chez des hôtes (couchsurfing ou autre) dans les villes suivantes :

  • Mulhouse en France
  • Ratisbonne (Regensburg) en Allemagne
  • Vienne en Autriche
  • Bratislava en Slovaquie
  • Budapest en Hongrie
  • Belgrade en Serbie
  • Constanta en Roumanie

La question qui revient fréquemment étant “Pourquoi Eurotopia ?” j’ai réuni quelques éléments de réponse dans le diagramme ci-dessous :

 

Je partirai de chez moi à Gibles (71) le 11 juin 2020 vers 10h avec pour tout équipement une ceinture contenant une gopro, une mini trousse de toilette et un pass’ imprimé dans 7 langues expliquant qui je suis et ce que je fais. Et c’est tout ! La cadence sera imposée par mes pieds nus et je ne peux donc évaluer combien de temps il me faudra pour couvrir les 3500 kilomètres mais je me donne environ 4 mois. Durant toute cette période, vous pourrez suivre mes péripéties sur ma page facebook et sur ce site. En attendant, n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour ne rien manquer de l’évolution du projet et de sa concrétisation !

Crédit photo : Charlotte Rebet JSL

Comme pour La Marche Sans Faim, je souhaite que cette nouvelle aventure débouche sur la production d’un livre et d’un film. C’est pourquoi je vais emporter une GoPro qui me permettra de me filmer tout au le long du voyage et de rapporter les images nécessaires.

EUROTOPIA sera construit sur des bases financières alternatives et collaboratives. Je vais cette fois encore faire appel à votre enthousiasme pour que des entreprises folles et nécessaires voient le jour ! C’est un travail d’équipe et je crois en vous 🙂 

Si vous voulez me suivre, cliquez ici.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 thoughts on “Eurotopia

  1. Author’s gravatar

    Bonjour Alors départ très prochainement ? Le covid 19 ne pose pas de problèmes ?
    Nous serions venus pour votre départ si nous avions eu la possibilité de venir à Matour (Croux) où nous séjournons régulièrement mais le confinement en a décidé autrement.
    Bon courage, bon trip, bonne chance et protégez vous (surtout les pieds !)
    Nous suivrons votre aventure.
    JF

  2. Author’s gravatar

    Bientôt le départ, nous sommes le 8 Mai 2020 !…
    Superbe initiative !
    Beaucoup d’Admiration pour Toi, Ton Etreté, l’Extra Ordinaire Terrestre, que tu ES, et … Protégé tu seras !!!
    C’est aussi, avec délectation que je Goûterai de tes nouvelles à chaque fois que tu pourras nous en donner !
    Car Venir avec Toi, j’y suis déjà, l’EX grande sportive que je fut, mais là, je serais un sac à dos ! Je n’ai pas de préparation ou de remise à jour ! Ha, ha !
    Mais, en cohérence et en harmonie avec toi, demain matin je m’y remets !
    Et on se rencontre à ton grand Retour !
    Je vibre de ton départ ! Et je me relie à ton âme !
    Bravo de tout ce que tu Réalises, vers l’illimité, et en lumière !
    Merci, grand Traçeur, guidé pour nous !
    Et comme tous les grands sages, pieds nus, dans la confiance et pas d’argent !
    Avec Toi !!!
    Véronique Lesage

    1. Author’s gravatar

      Bonjour Véronique, Merci pour ton message et ta confiance !!! Le voyage est repoussé au 11 juin en raison du confinement…mais il aura lieu….
      Au plaisir !….

      Répondre
  3. Author’s gravatar

    Le courage étant inscrit dans ton ADN, Florian, tu n’as pas besoin d’un encouragement particulier.
    Je me limite, de ce fait, à un simple et chaleureux BON VENT, MON AMI !
    J’en ferai un rappel oral le 11 juin à Gibles.
    Uwe

  4. Author’s gravatar

    Heureuse d avoir été présente à votre départ ce matin que les pieds et les d HERMES guident vos foulées. Bon courage à très bientôt de vous lire en attendant je vais lire le livre que vous m avez dédicacé ce matin

  5. Author’s gravatar

    Quel magnifique aventure. Je suis un ami de Jerome (niouz) qui a partagé ton post. Je découvre le projet. C est dors et de déjà très inspirant. Merci et bonne route 🙂

  6. Author’s gravatar

    Florian est passé à Gergy (71) , bords de Saône, aujourd’hui

  7. Author’s gravatar

    Ich finde es schön dich in unserem Haus beherbergen zu können. wir freuen uns dich kennengelernt zu haben und wünschen dir alles Gute für deine Reise ans Schwarze Meer. Komm gut nach Hause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.