Jour 23 a 36 : Ulm (Allemagne) à Linz (Autriche)

Ces deux dernières semaines se sont écoulées dans une dimension parallèle, sur la planète Eurotopia où toute l’énergie est focalisée vers un unique objectif : rejoindre la mer noire.
Il s’agit d’un chemin plein de vagues et de creux.
Que ce soit mon niveau d’énergie, la sensibilité de mes pieds, les raideurs aux cuisses pour ce qui me concerne.
Que ce soit le soleil ou la pluie, les villes bétonnées et bruyantes ou la douceur du Danube bordé d’arbres pour ce qui m’entoure.
Que ce soit le rejet ou l’indifférence de ceux à qui je demande l’hospitalité ou bien l’accueil fraternel et les invitations pour ce qui est des rencontres.
Chaque journée est un mélange de ces émotions et sensations que j’observe en permanence en prenant du recul.

Très différent de mes voyages précédents qui avaient lieu là où il n’y a que peu d’êtres humains, il s’agit ici d’une aventure au cœur de la civilisation et je la vis comme un voyage initiatique.
J’apprends plus que jamais à me faire confiance et à faire confiance en la vie.
Et je vérifie chaque jour que plus l’on croit et plus on reçoit.
Chaque jour je reçois, de plus en plus sans avoir même à le demander, tout ce qu’il me faut.
Que ce soit pour trouver mon chemin, réparer mon peu de matériel, prendre soin de moi, avoir accès à internet, être logé chez une famille sympa, manger quelque chose dont j’ai envie ou rencontrer quelqu’un que mon histoire va inspirer.
Tout se met en place avec tant d’harmonie que cela me semble, certaines fois, surnaturel…

Les raisons qui m’ont poussé à partir sont maintenant très claires.
D’une part j’ai suivi mon intuition qui me disait de vivre cette expérience, d’autre part je ne doute maintenant plus des choix que j’aurai a faire a mon retour.
Car depuis un mois où j’ai supprimé toute source de distraction et tout superflu, les perspectives qui m’apportent réellement de la joie (et donc où je vais aller) ressortent distinctement tout comme les moyens d’atteindre mes objectifs.
Hier soir mon hôte me demandait justement quelles étaient pour moi les 2 choses les plus importantes dans la vie.
J’ai répondu sans hésitation les enseignements que ce voyage met en exergue :
1. voir l’amour en toute chose 2. Faire quelque chose d’utile.

Ces moyens pour atteindre ses objectifs sont la confiance en soi et en la vie.
Tout est là.
Car moins on doute que l’on va y arriver et plus les pièces du puzzle se mettent facilement en place.
Plus je crois que je vais obtenir ce dont j’ai besoin et plus je l’obtiens facilement.
Cette loi de l’Univers je la vérifie chaque jour avec émerveillement.
L’autre règle est de ne rien présupposer sur les moyens qui seront mis en œuvre pour y arriver car la vie est imprévisible et c’est là où le doute peut s’immiscer…

Je me souviens notamment d’un soir ou j’ai commencé a me demander ce que la Providence me réservait quand, à la nuit tombée, je n’avais encore trouvé nulle place ou dormir alors que la nuit allait être fraîche (9 degrés C).
Les villageois m ont même refusé, à 4 reprises, de me prêter une couverture pour que je puisse dormir dehors.
J’ai finalement rencontré une équipe de 10 travailleurs polonais qui ont le même métier que moi (sylviculteur) qui m’ont fait de la place dans leur dortoir et avec qui j’ai passé une super soirée !

Pour l’heure, je me trouve à Linz en Autriche chez Monika, une shamane, et Manfred, un grand voyageur connaisseur en symbolique des lettres et des chiffres.
Je m’accorde chez eux une journée de repos ainsi qu’un jeûne d’une journée avec purge au ricin alors qu’une crise d’élimination pointait son nez.
Comme la dernière fois à Ulm chez Heidi, j’ai reçu un massage profondément bénéfique et Manfred m’apprit la symbolique qui se cache derrière les lettres de mon prénom.

Demain je pars en direction de Vienne distante de 209 km exactement ou j’ai un rendez-vous important dans 4 jours avec l’équipe de tournage du film et Florence ma compagne qu’il me tarde de retrouver.
Ce sera la mi-parcours et je prendrai quelques jours de repos pendant lesquels je vous donnerai des nouvelles.

Je vous dis à très bientôt chers lecteurs !

Ils soutiennent le projet

Et vous ? Souhaitez-vous être de l’aventure ?….

Pour cela il vous suffit juste de partager cette publication. Merci pour votre soutien.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 thoughts on “Jour 23 a 36 : Ulm (Allemagne) à Linz (Autriche)

  1. Author’s gravatar

    Nos pensées construisent nos futurs, tu en fais la preuve chaque jour…
    Merci de nous donner espoir à travers ton expérience de la Vie, de ses joies et souffrances intimement mêlées pour construire une nouvelle vision du Créateur…
    A bientôt

  2. Author’s gravatar

    Merci pour ces nouvelles Florian !
    Il me tarde de faire un bout de chemin avec toi.
    Prend bien ton temps histoire qu’il en reste un bout pour le mois d’août.
    Hug fraternel ! 🙂

  3. Author’s gravatar

    MERCI ET UN GRAND BRAVO FLORIAN … JE SUIS AVEC TOI PAR LES PENSÉES… TOUT CE QUE tu fais résonne en moi profondément. Rien n’est hasard et tu confirmes ici les possibilités infinies du vivant. Bonne suite !

  4. Author’s gravatar

    félicitations pour ces moments d’aventure et d’espoir. L’être humain est un être curieux, bizarre… mais à chaque jour, on peut trouver ou essayer de trouver un moment de “petite” ou “grande” Joie. C’est peut-être le meilleur moment où l’on peut croire en “l’humanité, créature cosmique”…
    Bon courage, bonne continuation!
    MarieBénédicte

  5. Author’s gravatar

    Bonjour Florian, tes écrits évoluent au gré de ton expérience, et toujours dans un sens positif. C’est un bonheur de pouvoir suivre ton aventure.
    Tout de bon pour la suite.
    Loi d’attraction.
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.