La Loi de l’attraction et le pouvoir de la pensée

La loi de l’attraction et le pouvoir de la pensée

 

Nos existences humaines sont régies par un certain nombre de lois. L’une d’elle, peut-être la plus connue, s’appelle la loi de l’attraction. Cette loi stipule que nous attirons à nous ce que nous vibrons. Le corollaire de cette loi est que nous pouvons passer commande à l’Univers en “vibrant” ce que l’on souhaite. Que nous y croyons ou pas, que nous utilisions sciemment ou pas cette loi, cela ne change rien au fait qu’elle agit à chaque instant. C’est elle qui distribue les rôles dans le grand théâtre de nos vies afin que nous prenions conscience de qui nous sommes et de notre pouvoir. Quand une situation désagréable se répète dans notre vie, ce n’est que l’Univers qui nous reflète, tel un miroir, un sentiment inconscient qu’il y a en nous pour que nous en prenions conscience.

 

Mon expérience avec cette loi :

C’est sur cette loi que je me suis appuyé inconsciemment pendant des années pour mener à bien mes expéditions. En amont de chaque voyage, mon corps entier et tous ses aspects étaient focalisés sur mon objectif, et tout ce que je faisais dans la vie au quotidien participait à sa réalisation. Ce n’est pas pour autant que je ne connaissais pas le doute ou la peur de l’échec, au contraire, j’écoutais les messages qu’ils avaient à m’adresser pour mieux me préparer. En revanche, jamais je ne laissais mes peurs décider pour moi, ce rôle décisionnel étant réservé à mon intuition.

 

Il m’a fallu, au cours de plusieurs années, accumuler des séries de synchronicités et de hasards plus improbables les uns que les autres, déterminants dans la réussite de mes expéditions, pour que je prenne conscience de l’existence de cette loi de l’attraction. Par la suite, il m’a fallu encore quelques années pour apprendre à utiliser cette loi sciemment dans les différents aspects de ma vie.

 

Lors de ma dernière expédition Eurotopia, j’ai utilisé des visualisations pendant les 4 années de préparation de cette traversée de l’Europe. Pendant mes entraînements, je m’imaginais sur les chemins en train de voyager sans rien, comme si j’y étais. Et régulièrement, je me voyais au terme de mon périple sur une plage de la mer noire, comme si le voyage était réalisé et que je pouvais maintenant me reposer. C’est la loi d’attraction qui m’a permis d’attirer à moi quotidiennement tout ce dont j’avais besoin sur Eurotopia.

 

Comment la loi de l’attraction fonctionne ?

 

“Tous les organismes, tous les matériaux et tous les corps, quels qu’ils soient, émettent des informations, des fréquences, des rayonnements, donc des influences sur leur environnement. Nos cellules agissent en émetteurs-récepteurs, véritables circuits oscillants, elles émettent et reçoivent donc des ondes et peuvent s’accorder sur une onde précise.” Gérard Grenet, chaman urbain

 

Certaines des informations vibratoires que nos cellules reçoivent arrivent à notre conscience sous forme d’intuition, de rêve, de vision, de voix, etc. C’est souvent par le truchement de nos émotions, ces ressentis de notre corps dont il convient de développer l’écoute et l’interprétation, que nous percevons ces messages de l’Univers qui nous guident. Cela implique d’avoir résolu ses blessures émotionnelles pour être bien à l’écoute (lire à ce sujet “Les 5 blessures de l’âme” et “Ecoute ton corps” de Lise Bourbeau) et interpréter judicieusement les émotions que l’on ressent. La radiesthésie, avec l’usage d’un pendule, rend possible l’amplification des ondes que nous recevons afin d’y être plus sensible.

 

L’un des nombreux avantages de nettoyer son corps avec l’alimentation vivante, le jeûne, les purges et les pratiques hygiénistes est de nettoyer les liquides interstitielles et intra cellulaires. Des liquides propres permettent aux cellules de mieux fonctionner et aussi de mieux capter et émettre des informations via les ondes. Nos commandes à l’Univers deviennent alors plus puissantes.

 

Comment attirer à soi ce que l’on veut ?

Tout ce que nous ressentons, toutes nos intentions et tout ce que nous pensons génère des ondes via nos cellules. Notre inconscient lui aussi envoie ses messages, mais nous ne pouvons directement connaître leur nature. La loi d’attraction stipule qu’en retour de ces émissions vibratoires (qui forment une équation entre le conscient et l’inconscient), nous recevons des situations de la vie sur la même longueur d’onde. D’où le double bénéfice de se sentir bien dans son corps, d’avoir des pensées “positives” guidées par de bonnes intentions. Sans négliger, la méditation, l’introspection, les outils de développement personnel et les lectures psychodynamiques qui sont de très bons outils pour élargir le champ de sa conscience afin que l’inconscient (la partie non maîtrisée de l’équation vibratoire) soit réduit à la portion congrue. Voilà “le secret” pour attirer à soi ce que l’on veut. Plus ce que l’on veut est aligné avec ce que l’on vibre et plus la loi de l’attraction jouera en notre faveur. 

 

En plus de l’inconscient, notre corps est composé de trois émetteurs d’ondes principaux : La tête (c’est ce que l’on veut), le cœur (c’est ce que l’on souhaite) et les tripes (ce que l’on désire). Si ces trois émetteurs sont alignés sur une même fréquence (une même intention), alors notre pouvoir d’attraction sera décuplé. En revanche, si seule la tête émet le signal de ce que l’on veut voir se manifester dans la matière alors que le corps (que ce soit le coeur ou les tripes) ne vibrent pas sur la même longueur d’onde, par exemple à cause de la peur, alors la loi de l’attraction ne se manifestera pas dans le sens attendu. Il est important que le corps et le mental vibrent comme si ce que l’on attend était déjà là. Sinon, en se laissant envahir par la peur, le doute ou n’importe quelle autre émotion négative, nous attirons exactement ce que nous craignons.

Le pouvoir de la pensée :

Bien que la pensée ne soit pas l’élément déterminant de la loi d’attraction, elle a en revanche le pouvoir d’agir à tous les niveaux de notre existence :

  • au niveau interne : sur nos sentiments et nos émotions
  • au niveau externe : sur nos paroles, nos actions et notre environnement

La pensée est une interface entre notre monde intérieur et le monde extérieur que l’on va utiliser pour aligner nos émotions, nos paroles et nos actes sur nos intentions afin de vibrer pleinement ce que l’on veut attirer à soi. 

 

Les pensées sont de deux natures, elles peuvent être “structurantes”, dites aussi “positives”, ou “déstructurantes”, dites aussi “négatives”. Les pensées positives favorisent le vivant (elles diminuent l’Entropie) contrairement aux pensées négatives. D’où l’importance de contrôler un minimum ses pensées pour ne pas s’empoisonner l’existence.

 

En outre, on sait maintenant que les pensées ont le pouvoir d’influencer le futur (cf travaux de Philippe Guillemant) à condition qu’elles soient accompagnées d’un sentiment d’amour. Nos pensées, si elles sont accompagnées d’un sentiment d’amour, ont aussi une action bénéfique à distance sur les personnes, les animaux, les plantes et, plus généralement, sur le vivant.

 

Comment les pensées positives peuvent-elles changer notre vie à tous les niveaux ?

Dans le diagramme ci-dessous, les principes de la pensée positive sont tirés des 4 accords toltèques et des textes sacrés. La liste des outils proposés n’est pas exhaustive et peuvent être interchangés au sein des différents éléments du monde interne et du monde externe. 

 

Au niveau émotionnel :

Nos émotions peuvent être “positives” et manifester : joie, bonheur, paix, amour, confiance, bien être, pleine santé, etc.

Nos émotions peuvent être “négatives” et manifester : peur, anxiété, colère, dépression, maladies psychosomatiques, etc.

Nos émotions influencent la qualité de nos sentiments et de nos pensées.

La pensée peut agir positivement sur nos émotions par la pratique de :

  • L’ancrage énergétique (pour se sentir en sécurité dans son corps)
  • Les respirations conscientes
  • L’hypnose

 

Au niveau des sentiments :

Nos sentiments peuvent être “positifs” et manifester : compassion, sympathie, amour, amitié, sécurité, confiance, réconciliation, pleine santé, etc.

Nos sentiments peuvent être “négatifs” et manifester : haine, colère, inimitié, indifférence, rancune, critique, maladies psychosomatiques, etc.

Nos sentiments influencent la qualité de nos émotions et de nos pensées.

La pensée peut agir positivement sur nos sentiments par :

– La pratique de la méditation


– En développant l’amour inconditionnel


 

Au niveau mental :

Nos pensées peuvent être “positives” et manifester : joie, bonheur, paix, amour, sécurité, confiance, bien être, pleine santé, créativité, compassion, etc.

Nos pensées peuvent être “négatives” et manifester : jugement, peur, anxiété, colère, dépression, maladies psychosomatiques, etc.

Les pensées négatives créent des auto-envoûtement et déterminent nos paroles et nos actes (qui, eux, déterminent notre environnement).

La pensée peut agir positivement sur elle-même :

  • En cultivant les pensées positives
  • En apprenant le lâcher-prise

 

Au niveau de la communication :

Nos paroles peuvent être “positives” et manifester : encouragements, joie, paix, sécurité, amour, confiance, réconciliation, apaisement, etc.

Nos paroles peuvent être “négatives” et manifester : jugement, critique, doute, insulte, provocation, anxiété, colère, peur, etc.

La communication détermine la qualité de nos relations humaines.

La pensée peut agir positivement sur nos paroles par :

  • L’apprentissage de la Communication Non Violente

 

Au niveau de nos actions :

Le libre arbitre nous a été donné pour choisir nos : actes, lectures, fréquentations, aliments, travail, sport, passe-temps, pratiques hygiénistes ou leur absence, etc.

Nos actions peuvent être “positives” et engendrer : santé, abondance, satisfaction, joie, paix, sécurité, amour, confiance, réconciliation, apaisement, etc.

Nos actions peuvent être “négatives” et engendrer : maladies, pauvreté, hostilité, jugement, critique, doute, anxiété, colère, peur, etc.

Nos actions influencent les paramètres suivants : qualité de vie, santé, sommeil, respiration, nos relations sociales, postures du corps, expressions du visage, l’humeur, etc.

La pensée peut agir positivement sur nos actions par :

  • La décision d’adopter des pratiques hygiénistes
  • La décision d’utiliser des outils de développement personnel

 

Au niveau de notre environnement :

Un environnement “positif” apporte : joie de vivre, abondance, prospérité, confiance, sécurité, créativité, réussite, amour, paix, foi, etc.
Un environnement “négatif” apporte : peur, haine, doute, échec, violence, conflit, ignorance, guerre, maladie, etc.

Nos paroles et nos actes conditionnent l’environnement que l’on se crée et les scénarios de vie que nous expérimentons, de manière choisie ou subie.
La pensée peut agir positivement sur notre environnement par :

  • les conséquences naturelles qu’entraînent une évolution positive de nos émotions, sentiments, pensées, paroles et actions.

 

L’interdépendance entre tous ces niveaux :

Il est important de noter un phénomène d’interdépendance entre tous ces niveaux. Nos pensées sont influencées par nos émotions et sentiments d’une part, ainsi que par nos expériences, nos lectures, nos réflexions et notre environnement d’autre part. Si l’on n’utilise pas notre libre arbitre pour interrompre ce cycle karmique (ou loi de cause à effet), nous aurons l’impression de ne pas avoir de prise sur notre destin. Il est important de comprendre que : “Nous sommes seuls responsables de nos expériences, autant de leurs survenues que de la façon dont nous les gérons et de l’interprétation que nous leur donnons.”, comme l’écrit Thierry Janssen dans “La maladie a-t-elle un sens ?”

 

La solution pour se diriger là où l’on veut dans la vie, consiste à prendre conscience du pouvoir de notre pensée et de changer nos habitudes grâce aux outils mentionnés ci-dessus et aux ouvrages et films suggérés à la fin de cet article.

 

Comment cultiver les pensées positives ?

L’un des buts de cet article est de vous convaincre de l’importance d’avoir autant que possible des pensées positives afin de créer la vie que vous rêvez et qui est bonne pour vous.

Pour cela, la pratique consiste :

  • A identifier ses pensées et ses croyances négatives
  • A ne plus alimenter les pensées négatives
  • A ne plus exprimer oralement des pensées négatives
  • A ne plus avoir d’actes négatifs
  • A transmuter ses croyances négatives

 

Il ne s’agit pas pour autant de considérer que tout est beau dans la vie, de se laisser marcher sur les pieds et de s’empêcher de vivre ses émotions. Au contraire, la pensée positive consiste à faire de soi sa priorité et à exprimer (de manière non violente) ses besoins et ses limites, tout en s’acceptant pleinement tel que l’on est (cf le film en bas de page “L’acceptation de soi”). Elle consiste aussi à prendre conscience de tout ce qui va bien dans notre vie et dans le monde plutôt qu’à focaliser sur ce qui ne va pas. Comme on le sait de manière théorique depuis les travaux du Japonais Masaru Emoto sur la mémoire de l’eau, les pensées positives structurent  la matière et sont bonnes pour la santé, tandis que les pensées négatives agissent comme de véritables poisons dans notre corps. Alors le meilleur moyen de se faire du bien c’est de cultiver des pensées positives.

 

Dans un premier temps, il convient de repérer ses pensées et croyances négatives, pour cela voici quelques questions à vous poser :

  • Quelle croyance erronée agit dans ma vie et fait que j’expérimente les choses telles que je les vis ?
  • Quels ont été mes premiers défis dans la vie, mes principaux problèmes ?
  • Quelle a été la plus grande peur de mon enfant intérieur ?
  • Quel est le schéma répétitif le plus présent dans mes relations personnelles ?
  • Quel est le plus grand schéma d’auto sabotage dans ma vie ?
  • Que dois-je faire pour mettre un grain de folie et mettre de l’aventure dans ma vie ?
  • Que dois-je faire pour réaliser une différence significative dans la vie ?
  • Quelle est la plus grande peur qui m’empêche de réaliser mon véritable potentiel dans la vie ?
  • Dans ma relation la plus difficile, quels aspects de X font miroir en moi ?

 

Dans un second temps, il convient de cultiver les pensées positives et de transmuter toute attitude “négative” en “positive” :

  • En projetant des pensées positives, pour cela on focalise sur ce qui va bien plutôt que sur ce qui ne va pas.
  • En établissant des gardes-joies, c’est à dire des rituels qui font du bien.
  • En s’interdisant de douter.
  • En chassant toute pensée de crainte, de critique, de non amour à la seconde où elles traversent le cerveau.
  • En respirant profondément, les idées noires détestent l’oxygène.
  • En souriant au lieu de grimacer, même si on en n’a pas envie.
  • En ayant un geste tendre plutôt que d’agacement.
  • En préférant le silence à la riposte en cas de conflit.
  • En se forçant à avoir des paroles positives, en changeant le mot qui cherche querelle contre un mot qui apporte la paix.
  • En se forçant à avoir des actions positives.
  • etc

 

C’est en s’autorisant ou en se forçant à réaliser de nouvelles expériences qui modifient nos habitudes conditionnées (en réaction) que l’on parvient à changer nos chaînes neuronales (engrammes) et, petit à petit, à se changer soi. Même si l’on se force au début, progressivement ces nouvelles habitudes deviendront naturelles et nous transformeront. On s’aperçoit que l’attitude extérieure agit sur notre sentiment intérieur. Nous devenons alors dans l’action et non plus dans la réaction, nous prenons véritablement notre vie en main.

 

Le dernier outil consiste à transmuter nos croyances négatives ou limitantes (qui nourrissent notre inconscient) en des croyances positives. Pour ce faire, on se répète des affirmations et on les visualise pendant des méditations de reprogrammation. Nous utilisons les mêmes armes qui nous ont conditionné pendant notre enfance : la répétition et l’autosuggestion. Sauf que cette fois nous choisissons les croyances qui vont nous faire du bien. Nos croyances déterminent ce que l’on peut faire ou pas, car tout ce que l’on est capable d’imaginer on est capable de le réaliser. Et plus nous aurons confiance en nous et plus la loi de l’attraction sera forte.

 

Comment se reprogrammer ?

  • Répéter en boucle des phrases positives pendant la méditation. On choisit des phrases qui correspondent à ce que l’on veut ressentir, à qui l’on veut être, ce que l’on veut recevoir, ce que l’on veut réussir, etc.
  • Visualiser ce que l’on veut, qui on veut devenir en faisant jouer tous ses sens dans la visualisation.
  • Ressentir les émotions correspondantes aux phrases positives répétées comme si l’heureux événement était déjà arrivé dans notre vie.

 

Les phrases positives doivent être courtes, simples, affirmatives et donc sans négation. Plus les émotions nées de la visualisation sont fortes et plus la commande à l’Univers sera efficiente.

 

Quelques phrases clés pour développer ses pensées positives tirées du livre “Le bonheur est en vous” :

  • Enveloppez-vous d’amour pour tous les êtres, opposez le silence à la provocation, et rien ne pourra prévaloir contre vous, là où vous serez la paix sera. Et pardonnez, le pardon est l’une des plus grandes forces qui soient à notre portée.
  • Faites de votre monde intérieur le tour du propriétaire, arrachez-en toutes les négations. Prenez une à une vos pensées habituelles, et demandez-vous : “Est-ce que je désire que cette pensée fleurisse ?” Si oui, arrosez-là, encouragez là par des affirmations constantes. Si non, arrachez vite. Ne laissez substituer en vous aucune pensée de désastre tant pour vous que pour les autres. Peur de ne pas être aimé : arrachez. Peur de ne pas y arriver : arrachez.

 

Ouvrages à lire pour aller plus loin :

“Le grand virage de l’humanité” de Philippe Guillemant

“Commandez en direct à l’Univers” de Barbel Mohr

“Les 5 blessures de l’âme” de Lise Bourbeau

“Ecoute ton corps” de Lise Bourbeau

“Le bonheur est en vous” de Marcelle Auclair

“L’ancrage énergétique” de Mary Laure Teyssedre

“Lâcher-prise” de Rosette Poletti

“Les mémoires akashiques” d’Ernesto Ortiz

 

Films à voir :

“Le secret”

“La puissance de l’intention”

“L’acceptation de soi”

 

2 réponses

  1. Merci Florian de nous faire partager le fruit de tes réflexions et de tes expériences. je chemine de mon côté sur cette voie d’accomplissement de l’être en relation avec mes frères et sœurs humains.

  2. Merci Florian, notre frère en humanité et notre frère “spirituel”, de nous enrichir avec un article aussi complet sur un thème si riche et si subtil ! Toute ma/notre gratitude à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez apprendre les Lois du vivant pour vous construire avec le bon mode d'emploi ?

Alors inscris-toi à la newsletter pardi !

Pas de spam. Juste l'actualité de Florian Gomet, partage et stages. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.