L’exposition à la Fatigue

J’ai remarqué que les personnes les plus enclines à souffrir d’un état de fatigue chronique sont avant tout celles qui ont le moins d’activité physique. Pour la simple raison que l’activité physique, via la respiration, apporte une énergie au corps qui dépasse celle perdue d’un point de vue calorique. Sauf à dépasser la mesure (une mesure qui se déplace de toute façon), plus on travaille physiquement (par son métier ou par le sport) et plus on est en forme.

 

La fatigue physique qui vient après l’effort est salutaire pour le corps : les tensions se dissipent et le cerveau entre plus facilement en pleine conscience. En outre, pour se construire et pour maintenir la bonne santé de notre véhicule terrestre (le système cardio-vasculaire, le squelette, nos muscles et nos tendons, ainsi que le fonctionnement de nos organes), nous avons besoin d’une activité physique régulière. Cela peut être un sport d’endurance ou de force, une activité douce comme le yoga ou le qi qong, etc.

 

Enfin, la fatigue est une information et non un état contre lequel il faut lutter. Tous les jours je me sens fatigué après une journée bien remplie et j’aime cette fatigue, je la trouve douce et agréable. C’est elle qui participe d’un sommeil réparateur. En revanche, il y a un problème lorsqu’elle est surexprimée, en particulier si elle est présente au réveil. Si c’est le cas, vous avez besoin de vous régénérer (par exemple par le jeûne, une cure de jus ou le sommeil) ou de pratiquer une activité physique qui vous recharge en énergie. Les deux n’étant pas incompatibles.