Premier résultat diététique

Depuis plusieurs semaine déjà, j’ai trouvé un équilibre alimentaire confortable et assez efficace pour me permettre de pagayer toute la journée :

Matin : collations de fruits secs (75 g)

A la mi-temps (pas d’horaire fixe) : 100 g de gruau d’avoine ou de sarrasin avec un peu d’huile d’olive

Après-midi : collations de fruits secs (75 g)

Soir : 100 g d’oléagineux +150 g de riz ou de lentilles avec des légumes déshydratés et un peu d’huile d’olive.

A tout cela s’ajoute quelques extra en tout genre lors des rencontres.Côté boisson, je ne bois que quelques gorgées d’eau (environ 50 cl par jour) puisées dans les lacs ou les rivières sans utiliser de filtre ou de pastilles dites purificatrices. L’essentiel de mon hydratation provient de l’eau contenu pour préparer le gruau et les céréales.Au total, cela représente environ 2500 Kcal qui me suffisent (poids stable) pour fournir 9 à 10 heures d’efforts quotidiens. C’est précisément cette conclusion que je voulais partager car elle est étonnante. Je devrais, selon les lois de la diététique, science balbutiante, brûler 4000 kcal pour ce type d’effort. A titre de comparaison, avec une alimentation traditionnelle, le fameux “de tout mais sans excès” dit avec tant de sagesse, j’avais quotidiennement besoin de 5500 kcal lorsque je voyageais en Norvège. La marche est toutefois plus exigeante que le kayak.L’avantage est double : cela me permet de partir avec un sac plus léger et j’économise pas mal d’énergie, car j’ai lu quelque part, mais où, que la digestion représente 30% de la dépense énergétique d’un individu.Bref, je suis tellement surpris par cette conclusion que je n’ose y croire totalement pour l’instant. Les quatre semaines de kayak à venir seront déterminantes pour y voir plus clair et confirmer ou non ce premier résultat.

Pour l’heure, je m’apprête à mettre le cap au nord, en suivant un émissaire du lac Athabasca, la Slave river (rivière des Esclaves), sur plus de 400 km pour rejoindre Fort Smith, dans les Territoires du Nord Ouest. Arrivée prévue dans une dizaine de jours, d’ici là, chers lecteurs, portez-vous bien !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.